Notre amitié est belle, car elle est vraie et sans conditions ...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Qui veut papotez
Dim 3 Aoû 2014 - 14:15 par marionlulualex

» Règlement
Dim 26 Jan 2014 - 14:51 par morganedu29

» Meilleurs voeux pour 2014
Ven 10 Jan 2014 - 10:26 par deds

» Signature du réglement
Mar 16 Juil 2013 - 9:03 par jenni61

» Qui veut papotez
Mer 22 Mai 2013 - 17:47 par Zabou33000

» Méthode Sandra Morin
Mer 8 Mai 2013 - 10:47 par beadesirée

» Régime pour améliorer la glaire et l'ovulation de bonne qualité...
Mer 8 Mai 2013 - 10:15 par beadesirée

» je deprime
Mer 8 Mai 2013 - 9:12 par mymy61

» Viendez viendez, juste pour papoter !
Ven 3 Mai 2013 - 14:50 par marionlulualex

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 Le suivi de l'ovulation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Estrella84
Admin
avatar

Messages : 4821
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 33
Localisation : Orange

MessageSujet: Le suivi de l'ovulation   Ven 23 Avr 2010 - 9:11

Le suivi de l'ovulation

Le suivi de l’ovulation vous aidera à identifier votre période de fertilité et à planifier vos essais bébé afin d’optimiser vos chances de conception. Une étude scientifique démontre que la plupart des femmes n’arrivent pas à identifier leur période fertile durant leur cycle menstruel, même si elles en sont convaincues !

Il existe plusieurs méthodes pour le suivi de l’ovulation à domicile. Jusqu’à présent, celles-ci dépendaient largement de la volonté et de la persévérance de la femme à effectuer des observations quotidiennes, de façon précise et exacte.

Les deux méthodes les plus fréquentes pour le suivi de l’ovulation à domicile sont les suivantes :


Les tests d’ovulation LH mesurent le taux de l’hormone lutéinisante (LH) dans les urines et consistent de bandelettes réactives à tremper dans des échantillons d’urine. Ces tests d’ovulation peuvent être utilisés pour estimer votre date potentielle d’ovulation mais ne peuvent pas confirmer qu’elle a bien eu lieu.

La méthode de la courbe de température basale détecte le petit changement de température qui a lieu au moment de l’ovulation et peut confirmer que l’ovulation a bien eu lieu.

Symptômes de l'ovulation

Après l’ovulation, la glaire cervicale se transforme à nouveau en type 2.

Votre corps vous signale l’approche de l’ovulation et de la période de fertilité du cycle menstruel à travers des symptômes d’ovulation. Ces symptômes sont souvent subtils et la plupart des femmes ne les remarquent même pas. Vous pourrez facilement apprendre à les reconnaître avec un minimum d’assistance et de pratique. Ces symptômes d’ovulation vous aideront à identifier votre période fertile.

Voici quelques symptômes de l'ovulation :

* La température basale
* La glaire cervicale
* La position du col de l’utérus
* Douleurs ovulatoires
* La libido et l'humeur


La température basale

La température basale est la température la plus basse que le corps atteint au cours d’une période de 24 heures, généralement durant un sommeil profond. Le corps se réchauffe ensuite au réveil. Tracer votre courbe de température vous permet de détecter votre date d’ovulation.

Pourquoi la température basale ?


La courbe de température basale est la méthode la plus ancienne et fondée de détection de l’ovulation. Cette méthode de détection de l’ovulation est utilisée depuis environ 1930.

Comment la température basale change-t-elle durant le cycle menstruel ?


La courbe de température basale est biphasique selon les phases du cycle menstruel. La température basale est inférieure durant la première phase du cycle menstruel avec une moyenne de 36.37ºC avant l’ovulation et de 36.72ºC après jusqu’aux prochaines règles. Mais cela change d’une femme à l’autre et d’un cycle menstruel à l’autre. Cette petite hausse de température basale a lieu dans les 48 heures suivant l’ovulation.

Pourquoi la température basale change-t-elle ?


La température basale est basse durant la phase folliculaire du cycle menstruel dû à un niveau élevé d’estrogènes. Lorsque le follicule de Graaf libère un ovule durant l’ovulation, il se transforme en corps jaune et sécrète de la progestérone qui entraîne la hausse de la température basale. Pour cette raison, la courbe de température basale est la seule méthode capable de confirmer que l’ovulation a bien eu lieu.

Les méthodes actuelles de mesure de température basale

Les méthodes traditionnelles de mesure de température basale nécessitent une prise de température orale, rectale ou vaginale tous les matins à la même heure. Cela doit être effectué tout de suite au réveil puisque se lever du lit faire augmenter votre température. En conséquence, les méthodes traditionnelles génèrent des inexactitudes et des données qui ne sont pas toujours représentatives de la vraie température basale. Cela est habituellement difficile à interpréter au moment de tracer sa courbe et d’identifier le petit changement de température associé à l’ovulation. Ces méthodes suivent généralement la règle des 3 températures au dessus de 6, c'est-à-dire les trois températures qui suivent l'ovulation sont plus élevées que les six températures qui la précèdent. Cependant, confirmer que vous avez ovulé trois jours après que cela n’ait eu lieu est trop tard pour agir, puisque l’ovule ne survit que pendant 48h maximum en moyenne.

La glaire cervicale

Qu’est-ce que la glaire cervicale ?

La glaire cervicale est une sécrétion produite par les glandes du col de l’utérus. Elle change d’apparence et de consistance pendant le cycle menstruel selon les taux de certaines hormones. La glaire cervicale peut être transparente et élastique certains jours ou opaque et inélastique d’autres jours. Vous aurez l’impression qu’elle est même inexistante parfois.

La glaire cervicale joue différents rôles à travers le cycle menstruel. Elle protège l’utérus des infections éventuelles en dehors de la période de fertilité alors qu’une glaire cervicale fertile protège et aide les spermatozoïdes à atteindre l’utérus pour féconder l’ovule pendant les jours de fertilité.
Pourquoi la glaire cervicale change-t-elle durant le cycle menstruel ?

Lorsque la date d’ovulation approche, la glaire cervicale ajuste l’environnement vaginal afin de le rendre plus accueillant au sperme. Vous pourrez alors remarquer un changement de consistance et une augmentation de volume. Ces sécrétions aident la migration des spermatozoïdes et leur fournit un apport énergétique durant leur déplacement vers l’ovule, ce qui est très important si vous essayez de tomber enceinte.

Après l’ovulation, le rôle principal de la glaire cervicale est de protéger l’utérus et l’ovule (ou embryon s’il y a eu fécondation) des infections éventuelles. Elle forme donc un bouchon au niveau de col de l’utérus. Ce type de glaire cervicale est moins accueillant au sperme et aide à former une barrière lorsque vous n’êtes pas fertile.
Comment examiner la glaire cervicale ?

Vous pourriez remarquer des résidus de glaire cervicale sur le papier hygiénique lorsque vous vous essuyez ou sinon directement sur vos sous-vêtements et plus particulièrement lorsque vous en sécrétez en plus grande quantité pendant la période de fertilité de votre cycle menstruel.

Si vous ne remarquez aucun changement, vous pouvez examiner votre glaire cervicale de manière « interne » en introduisant un ou deux doigts dans votre vagin et en appuyant délicatement sur votre col de l’utérus. Cela devrait vous permettre de recueillir suffisamment de sécrétion sur vos doigts pour une observation.

Quels sont les différents types de glaire cervicale ?

Il existe 3 types de glaire cervicale. Cependant, certaines femmes en remarquent plus. Lorsque vous examinez votre glaire cervicale, vous devez observer :

* la couleur
* la consistance
* l’élasticité


Type 1 : La glaire cervicale est présente en très petites quantités, voire absente juste après vos règles. Par conséquent, vous avez une sensation de sécheresse au niveau du vagin et la glaire cervicale présente n’est pas élastique.

Type 2 : La production de glaire cervicale augmente légèrement. Sa consistance évolue aussi : elle devient plus épaisse, blanche et opaque. Cependant, elle n’est pas élastique, même si sa production augmente. Elle casse facilement lorsque vous essayez de l’étirer entre vos doigts.

Type 3 : Lorsque vous approchez la date d’ovulation, la glaire cervicale devient glissante, fine, translucide et élastique. Elle ressemble alors à un blanc d’œuf cru et s’étire facilement entre vos doigts pour quelques centimètres. Et vous vous sentez franchement mouillée au niveau du vagin.


La position du col de l'utérus


Comme la glaire cervicale, la position du col de l’utérus change à travers le cycle menstruel afin de favoriser la fécondation durant votre période fertile. Ces changements peuvent être utilisés comme symptômes de l’ovulation si vous essayez de tomber enceinte. Le col de l’utérus est la partie basse et étroite de l’utérus à la frontière avec la partie supérieure du vagin.

Comment examiner la position du col de l’utérus ?

Lavez vous bien les mains et assurez-vous d’avoir les ongles coupés afin de ne pas écorcher le tissu délicat que constitue le col de l’utérus. Introduisez un ou deux doigts dans votre vagin jusqu’à ce que vous puissiez sentir votre col de l’utérus avec vos doigts.

Quelles sont les différentes positions du col de l’utérus ?

Le col de l’utérus change de position durant le cycle menstruel sous l’influence des œstrogènes. Lorsque vous n’êtes pas fertile, le col de l’utérus est bas, dur et fermé, un peu comme le bout du nez. Lorsque vous approchez l’ovulation et que vous êtes dans vos jours de fertilité, le col de l’utérus devient plus doux (moins dur), haut, ouvert et humide. Cela permet aux spermatozoïdes de passer facilement à travers. Après l’ovulation, le col de l’utérus se repositionne plus bas et devient à nouveau dur et fermé. L’examen du col de l’utérus n’est pas aussi facile à effectuer que celui de la glaire cervicale, mais peut être un indice de fertilité très utile.

Pour la majeure partie du cycle menstruel, le col de l’utérus est en position fermée puisqu’il n’y a pas d’ovule prêt à être fécondé. De plus, cette position fermée permet de minimiser les risques d’infections au niveau de l’utérus. Le col de l’utérus ne s’ouvre que pendant la période de fertilité du cycle menstruel afin de permettre aux spermatozoïdes de se déplacer jusqu’à l’utérus et aux trompes de Fallope où la fécondation a normalement lieu.

Et si je n’arrive pas à atteindre mon col de l’utérus ?


Essayez d’utiliser une position différente comme accroupie ou avec une jambe levée sur une chaise. Si vous ne sentez pas votre col de l’utérus un jour particulier du cycle menstruel, essayez à nouveau quelques jours plus tard.

Autres symptômes de l'ovulation


Douleurs ovulatoires


Environ 20% des femmes ressentent des douleurs ovulatoires. Ces douleurs sont généralement ressenties d’abord sous forme de pointe ou de pincement et ensuite comme une simple douleur qui peut durer quelques heures et parfois de 24 à 48 heures. Certaines femmes ne ressentent presque rien alors que d’autres en sont très gênées.

La cause de ces douleurs ovulatoires est un saignement des ovaires lors de la rupture du follicule de Graaf au moment de l’ovulation. Certaines femmes ressentent des douleurs ovulatoires chaque cycle menstruel, mais celles-ci sont ressenties généralement tous les 3 ou 4 cycles.

L’ovulation peut également entraîner de légères pertes de sang, visibles sous formes de points rouges ou de résidus de glaire cervicale rouges ou roses sur vos sous-vêtements. Cela est tout à fait normal et peut être utilisé pour détecter le jour de l’ovulation.

Si vous ressentez des douleurs ovulatoires pendant votre cycle menstruel, vous pourrez les enregistrer sur le lecteur ou le logiciel DuoFertility. Le système intégrera ces informations dans ses analyses et ses calculs afin d’identifier votre période de fertilité avec encore plus de précision.

Les seins sensibles

Certaines femmes ont les seins sensibles autour de leur date d’ovulation et parfois même pendant toute la phase lutéale de leur cycle menstruel. Cela est tout à fait normal et correspond au fait que votre corps se prépare à accepter une grossesse en modifiant les glandes mammaires. Cependant, si vous sentez une douleur anormale ou un grossissement, vous devriez consulter votre médecin.

Les seins sensibles constituent également un symptôme de grossesse surtout si les règles sont tardives. Cela pourrait signifier que vous devriez faire un test de grossesse.

Si vous avez les seins sensibles, vous pourrez enregistrer ces informations sur le lecteur ou le logiciel DuoFertility. Cela aidera le système DuoFertility à « apprendre » votre cycle menstruel et lui permettra d’identifier votre période de fertilité de manière encore plus précise.

Libido

Certaines femmes remarquent des changements de libido pendant leur cycle menstruel, avec un désir sexuel au plus haut alors qu’elles sont fertiles. Il est également bon à savoir que certaines femmes ont parfois une libido plus élevée juste avant leurs règles.

La libido est habituellement influencée par les œstrogènes qui atteignent leur taux le plus haut atour de la date d’ovulation. Certaines femmes ont même une meilleure vision et un sens de l’odorat plus développé atour de cette date !

Vous pourrez enregistrer vos changements de libido directement sur le lecteur ou le logiciel DuoFertility afin d’identifier votre période de fertilité avec plus de précision.

Humeur

Comme la libido, votre humeur fluctue généralement pendant le cycle menstruel. De nombreuses femmes se sentent anxieuses ou irritables avant leurs règles et peuvent souffrir de sauts d’humeur.
Revenir en haut Aller en bas
http://lecoindesessayeuses.discutforum.com
 
Le suivi de l'ovulation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avez-vous déjà suivi une thérapie?
» Quand contacter une SF pour suivi global et AAD ?
» suivi par SF et arret travail
» allaitement et ovulation
» Symptome d'ovulation????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Désir d'enfant :: Avant la grossesse :: Conception-
Sauter vers: