Notre amitié est belle, car elle est vraie et sans conditions ...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Qui veut papotez
Dim 3 Aoû 2014 - 14:15 par marionlulualex

» Règlement
Dim 26 Jan 2014 - 14:51 par morganedu29

» Meilleurs voeux pour 2014
Ven 10 Jan 2014 - 10:26 par deds

» Signature du réglement
Mar 16 Juil 2013 - 9:03 par jenni61

» Qui veut papotez
Mer 22 Mai 2013 - 17:47 par Zabou33000

» Méthode Sandra Morin
Mer 8 Mai 2013 - 10:47 par beadesirée

» Régime pour améliorer la glaire et l'ovulation de bonne qualité...
Mer 8 Mai 2013 - 10:15 par beadesirée

» je deprime
Mer 8 Mai 2013 - 9:12 par mymy61

» Viendez viendez, juste pour papoter !
Ven 3 Mai 2013 - 14:50 par marionlulualex

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 Grossesse Extra utérine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Estrella84
Admin
avatar

Messages : 4821
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 32
Localisation : Orange

MessageSujet: Grossesse Extra utérine   Jeu 6 Mai 2010 - 20:07

Définition

La grossesse extra-utérine (GEU) est une grossesse qui se passe anormalement en dehors de l’utérus.

La fécondation

Normalement, à la suite d’un rapport sexuel non protégé, au moment de l’éjaculation, les spermatozoïdes sont déposés dans le vagin, au bord du col de l’utérus. Ils remontent alors par le col, puis dans le corps de l’utérus puis dans les trompes de Fallope ; là, ils peuvent rencontrer un ovule et un des spermatozoïdes pourra le féconder pour former un œuf. L’œuf conçu redescendra dans la trompe vers le corps de l’utérus où il se fixera sur sa paroi et se développera pendant 9 mois.

La GEU

Quelquefois l’œuf s’établit dans la lumière de la trompe et s’y développe. C’est la GEU.
Quelques GEU se développent dans la cavité abdominale ou sur un ovaire ou encore dans le col de l’utérus. Elles sont très rares.

Le diagnostic de GEU


Souvent, la femme est alertée par des douleurs abdominales accompagnées quelquefois de saignements plus ou moins importants.
Quand elle sait qu’elle est enceinte, elle s’inquiète et va rapidement voir son médecin qui après un toucher vaginal plus ou moins douloureux demandera une échographie qui confirmera ou non le diagnostic : en effet, si on est en présence d’une GEU, les images échographiques montreront typiquement un utérus vide voire une masse au niveau d’une trompe de Fallope.

Mais une GEU n’est pas toujours facile à diagnostiquer, en particulier quand la femme ne se sait pas enceinte. Il faut alors demander un dosage d’hormones bêta HCG (hormones sécrétées pendant la grossesse) et une échographie. La confrontation des deux résultats permettra souvent de soupçonner une GEU et dans le meilleur des cas de faire le diagnostic.

Quels sont les risques d’une GEU ?


Un fœtus ne peut pas se développer en dehors de l’utérus. S’il se développe dans une trompe, il existe un risque de rupture de la trompe très élevé et de survenue d’une hémorragie parfois massive mettant en jeu la vie de la patiente.

Les GEU sont traitées de différentes manières


Par la chirurgie tout d’abord. La plupart des chirurgiens opèrent les GEU par voie endoscopique : ils font de petites boutonnières dans la paroi abdominale par où ils introduisent des instruments de chirurgie minuscules (pinces, ciseaux, …) et une caméra. Une fois que la trompe est ouverte par une petite incision, ils aspirent l’œuf et le sang qui a pu se répandre.

Le chirurgien fera tout ce qu’il peut pour sauver la trompe qui est le siège de la GEU si la femme est jeune et en âge d’avoir des enfants. Quelquefois, la trompe est très abîmée et il faut faire une salpingectomie (ablation de la trompe). Il observera l’état de la trompe contro-latérale (de l’autre côté).

En effet, si une trompe se bouche à la suite de l’intervention ou si elle est enlevée, les ovules ne pourront plus passer et donc ne plus être fécondés : pour qu’une grossesse soit possible par la suite, il faut que l’autre trompe soit saine et perméable autrement les risques de stérilité sont possibles.

L’autre moyen de traiter une GEU est l’administration intramusculaire de méthotrexate qui nécrosera l’œuf.

Il est aussi possible d’injecter le produit directement dans l’œuf par radioguidage, ce qui permet de voir le trajet de l’aiguille vers l’œuf

La surveillance après les traitements est nécessaire


Le traitement médical demande une surveillance échographique dans les jours qui viennent pour vérifier qu’il a été efficace et que l’œuf a disparu, de même que le traitement chirurgical.

Quelquefois, chez des patientes ayant peu de signes, pour lesquelles il existe un doute sur le diagnostic, il est possible de s’abstenir d’intervenir à condition qu’elles soient surveillées de près (échographies et dosage des bêta HCG répétés).

La surveillance se fera sur le dosage des bêta HCG qui doivent revenir rapidement à la normale, voire sur une échographie.

Quelles sont les complications après la GEU ?


Le risque de refaire une GEU existe.
Il semble que la fertilité, c'est-à-dire la possibilité d’avoir des enfants ne soit pas modifiée quand la GEU est traitée par coelioscopie ou par méthotrexate et si la trompe qui n’a pas été impliquée dans la GEU est en bon état et ce, en dehors de la présence d’autres facteurs de risque de diminution de la fertilité dont l’âge.

A retenir


La GEU est le développement d’un œuf dans une trompe de Fallope. Elle peut être grave si elle passe inaperçue ; en effet, le développement de l’œuf dans sa lumière peut entraîner une hémorragie parfois massive. Elle peut provoquer des douleurs abdominales et des saignements anormaux qui alertent la femme. Une prise de sang pour voir si la patiente est enceinte et une échographie pour rechercher l’emplacement de l’œuf permettent de faire le diagnostic le plus souvent. Pour traiter une GEU il faut enlever l’œuf mal implanté soit par la chirurgie cœlioscopique, soit par un traitement médical mais il est indispensable de surveiller la patiente pendant plusieurs jours après le traitement.

Source : auféminin
http://sante-az.aufeminin.com/w/sante/s425/bebe-grossesse/grossesse-extra-uterine.html
Revenir en haut Aller en bas
http://lecoindesessayeuses.discutforum.com
 
Grossesse Extra utérine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grossesse extra-utérine
» Visite prénatale : 20 semaines
» rupture utérine
» Notch artère utérine...
» Test de grossesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Désir d'enfant :: Pendant la grossesse :: Grossesse à risques-
Sauter vers: