Notre amitié est belle, car elle est vraie et sans conditions ...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Qui veut papotez
Dim 3 Aoû 2014 - 14:15 par marionlulualex

» Règlement
Dim 26 Jan 2014 - 14:51 par morganedu29

» Meilleurs voeux pour 2014
Ven 10 Jan 2014 - 10:26 par deds

» Signature du réglement
Mar 16 Juil 2013 - 9:03 par jenni61

» Qui veut papotez
Mer 22 Mai 2013 - 17:47 par Zabou33000

» Méthode Sandra Morin
Mer 8 Mai 2013 - 10:47 par beadesirée

» Régime pour améliorer la glaire et l'ovulation de bonne qualité...
Mer 8 Mai 2013 - 10:15 par beadesirée

» je deprime
Mer 8 Mai 2013 - 9:12 par mymy61

» Viendez viendez, juste pour papoter !
Ven 3 Mai 2013 - 14:50 par marionlulualex

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 La menace d'accouchement prématuré (MAP)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Estrella84
Admin
avatar

Messages : 4821
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 32
Localisation : Orange

MessageSujet: La menace d'accouchement prématuré (MAP)   Dim 23 Mai 2010 - 20:20

La menace d'accouchement prématuré (MAP)

Edito : La menace d'accouchement prématuré (MAP) est un problème d'actualité car sur 750000 naissances, environ 44000 sont des naissances prématurées. 10% des femmes enceintes sont concernées. Notre article fait le point sur les causes et facteurs de risque, les examens prescrits et traitements actuels et nos conseils

Généralités

D’après la définition de l’OMS, l’accouchement prématuré correspond à une durée de grossesse inférieure à 37 semaines complètes, ou inférieure à 259 jours d'aménhorrées (SA). Toute accouchement survenant après 22 SA et avant 37 SA est ainsi défini comme un accouchement prématuré. Une naissance ayant lieu avant 22 semaines révolues d’aménorrhée est considérée comme un fausse couche pour l'OMS.
Les accouchements prématurés représente environ 7 % des naissances en France, ce qui fait que la menace d'accouchement prématuré est devenu un enjeu de santé publique.

La menace d’accouchement prématuré (MAP) survient entre 22 et 36 SA révolues et se caractérise par l’association de modifications du col de l'utérus et de contractions utérines (CU) régulières et douloureuses qui conduiront à l’accouchement prématuré sans l'intervention d'une équipe médicale. L’accouchement prématuré peut être soit spontané (dans près de deux tiers des cas), soit provoqué à la suite d’une décision médicale. L’ accouchement prématuré spontané est très souvent précédé d’une MAP.

La MAP est la première cause d’hospitalisation pendant la grossesse. Le risque réel d’accouchement prématuré est très variable selon les études, il serait en moyenne de 32% . La mortalité et la morbidité néonatales sont étroitement liées à l’âge du bébé à la naissance. Plus la naissance intervient tôt dans la grossesse, plus les chances de survie sont minces.

Il faut savoir que :

- 75% des morts périnatales sont dues à la prématurité.
- 25 % des prématurés décèdent.
- La mortalité néo-natale est de 24% lorsque l'accouchement a lieu à 26 SA.
- Elle est de 14% pour 27 SA. Dans, en moyenne 35% des cas, des séquelles sont constatées pour les nouveaux nés lorsque l’accouchement a lieu à 27 SA.
- La mortalité est de 5 % pour 28 SA.
- il faut également savoir que 80% des accouchements ont lieu entre la 32 et la 36 SA.

Les séquelles graves recensées sont des problèmes d'ordre cérébral et nerveux dans 1/3 des naissances ayant lieu avant la 31 SA, dans 1/5 des naissances ayant lieu entre la 31 et la 34 SA, dans 1/10 des naissances ayant lieu après la 35ème SA.



Les causes et les facteurs de risques


Les causes :

50% des causes restent inconnues. Cependant dans les autres cas, on trouvent souvent comme cause :

- grossesse multiple (25% des accouchements prématurés)
- béance du col
- placenta prævia
- malformation fœtale
- hydramnios (trop de liquide amniotique)
- infections maternelles (pyélonéphrite, listériose, chorioamniotite principalement)
- taille maternelle < 1,50 m
- rupture prématurée des membranes (fissure ou rupture de la poche des eaux)
- surmenage, stress, troubles psychologiques



Les facteurs de risque :

- Facteurs maternels : bas niveau socio-économique, famille monoparentale, âge maternel<18 ans ou >40 ans, maigreur préconceptionnelle (< 45 kg ), tabagisme, toxicomanie, chirurgie abdominale pendant la grossesse
- Antécédents obstétricaux : antécédents d’accouchement prématuré, antécédent d’accouchement tardif, antécédents d'au moins 3 curetages, antécédents d'avortements tardifs (IVG, IMG, ITG ou fausse couche spontanée)
- Causes utérines : hypertrophie utérine, malformations utérines (utérus bicorne), hypoplasie utérine (exposition au diéthylstilbestrol DES ) , traumatismes obstétricaux, métrorragies du 2ème trimestre


Les examens et les traitements

L'examen clinique comportera quatre étapes :

- examen du col : on verra si le col est ouvert ou non, examen au speculum à la recherche d'écoulement de liquide ou de signes d'infection
- prélèvements urinaires (ECBU) et vaginaux (recherche notamment de la fibronectine, glycoprotéine normalement absente des sécrétions cervico-vaginales entre la 21e et la 37e semaine) pour voir s'il y a infection
- mise sous monitoring pour suivre les contractions utérines (tocométrie externe) et le rythme cardiaque foetal (pour détecter une éventuelle souffrance foetale)
- échographie du col pour voir s'il est raccourci ou non : en cas de MAP, les seuils de longueur cervicale les plus discriminants pour prévoir l’accouchement prématuré se situent entre 20 et 30 mm. Echographie foetale pour déterminer la quantité de liquide amniotique, la croissance foetale (notamment le poids et les organes vitaux), la vitalité foetale et la position du placenta.

D'autres marqueurs peuvent indiquer une MAP :

- Une CRP (protéine sécrétée par le foie en cas de grosses inflammation) supérieure à 20 mg/l est fortement liée à un accouchement prématuré.
- De nombreux germes sont trouvés dans les menaces d’accouchement prématuré (streptocoque B, E. coli…) .
- La vaginose bactérienne correspond au remplacement de la flore vaginale normale par des germes. Le risque relatif d’accouchement prématuré chez une patiente présentant à la fois une MAP et une vaginose est multiplié par 2

Les traitements :

- avant 34SA, on effectuera une tocolyse (traitements médicamenteux visant à stopper les contractions utérines, même en cas de dilatation à 5 ou 6 cm). Ce traitement dure 48h et permet en parrallèle d'administrer par voir intramusculaire à la mère des corticoïdes pour accélerer la maturation des poumons du foetus.
- selon la gravité de votre MAP, à l'issue d'une hospitalisation de 72 heures, vous serez ou non autorisée à repartir à votre domicile. Si vous ne pouvez pas sortir , vous resterez hospitalisée jusqu'à ce que votre enfant soit né, le plus tard possible bien entendu ! Sachez cependant que si votre MAP s'accompagne d'une rupture prématurée des membranes, votre accouchement sera provoqué par l'équipe médicale après 35SA (à ce moment-là, les risques infectieux sont plus dangeureux pour votre bébé que les risques liés à la prématurité)
- traitement par antibiotiques si on découvre une infection ou préventivement dès la rupture prématurée des membranes. L'équipe médicale peut parfois faire un flash d'antibiotiques dans votre perfusion quand vous accoucherez.
- transfert dans un centre de grossesses pathologiques et service de réanimation néonatale en cas d'accouchement imminent avant 34 SA
- examen cardio-respiratoire de la mère (car les traitements tocolytiques et corticoïdes sont éprouvants sur le plan cardio-respiratoire)
- repos strict (allongée jour et nuit)


Nos conseils

Si vous êtes extrêment fatiguée pendant votre grossesse, si vous avez des contractions régulièrement (pendant au moins une heure, que les contractions soient douloureuses ou non) ou tout autre symptôme inhabituel (comme des douleurs ligamentaires par exemple), une seule direction à prendre, celle de la maternité ! Il ne faut pas hésiter à y aller, ne pas se dire "bah c'est normal, ça rentrera vite dans l'ordre" car peut-être que vous commencez à être en MAP. Chaque heure passée dans votre ventre compte pour votre bébé, ne l'oubliez pas ! Il vaut mieux y aller pour rien que de mettre au monde un grand prématuré.

Si vous devez être alitée car votre MAP est avérée, lisez notre article sur la grossesse allitée (cliquez ici !), lisez des témoignages de MAP qui conduisent à la naissance d'enfants en parfaite santé pour vous remonter le moral et discutez avec d'autres futures mamans en MAP sur notre forum ( cliquez ici !)

Source: Netenviesdebébé
http://www.netenviesdebebes.com/grossesse/menace-accouchement-premature.php
Revenir en haut Aller en bas
http://lecoindesessayeuses.discutforum.com
 
La menace d'accouchement prématuré (MAP)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Menace d'accouchement prématuré et alitement
» 32 sa en Menace d'Accouchement Prématuré et alitée...
» Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke
» Homéo & Accouchement
» Et l'accouchement...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Désir d'enfant :: Pendant la grossesse :: Grossesse à risques-
Sauter vers: